Si on parlait honoraires ?

La commission Européenne a interdit les barèmes d’honoraires. C’est donc en toute liberté qu’architectes et maîtres d’ouvrages négocient. Sauf qu’il est de plus en plus difficile pour l’architecte de convaincre ledit maître d’ouvrage du bien fondé de sa demande. On nous demande toujours plus de prestation pour toujours moins d’argent ! Une sorte de «chantage» à la baisse est devenu la règle. Si l’on y ajoute le dumping de nombreux architectes, tout concourt à nous mettre sur la paille ! Les allemands eux, ont décidé de maintenir leur barème malgré les réprimandes de la Commission Européenne. Le Syndicat de l’Architecture s’interroge sérieusement sur le sujet comme d’ailleurs plusieurs organisations d’architectes européennes. Le débat est lancé… dites nous ce que vous en pensez !